Vos garanties

Le tableau des garanties Camieg vous informe sur les prises en charge et vous permet de calculer vos remboursements.

Consultez vos garanties Camieg

Pour la maladie et la maternité, les prestations Camieg sont composées d’une part de base (couverture du régime général des travailleurs salariés ou du régime agricole) et d’une part complémentaire, toutes deux obligatoires et légales.
Pour connaître les taux de prise en charge, consultez ci-contre le tableau des garanties Camieg.

Exemples de calcul

Dépense réelle

Base de remboursement Sécurité sociale (TRSS)

Taux de remboursement
part de base

Taux de remboursement
part complémentaire

Remboursement total

Montant restant à votre charge

Consultation chez un médecin généraliste à 25 € 25 € 70 % de la BRSS, soit 16,50 €* 50 %, soit 8,50 € 120 % de la BRSS, soit 24 € 1 €

Pharmacie : médicament à vignette blanche à 9,35 €

9,35 €

65 % de la BRSS soit 5,57 €*

35 % soit 3,28 €

100 % soit 8,85 €

0,50 €

* Les montants remboursés indiqués tiennent compte : 

- de la participation forfaitaire de 1 € retenue sur chaque consultation ou acte réalisé par un médecin. Le montant total de la participation forfaitaire est plafonné à 50 € par année civile (du 1er janvier au 31 décembre) et par personne.

- de la franchise médicale de 0,50 € par boîte de médicaments (ou toute autre unité de conditionnement : flacon par exemple). Cette franchise s'applique aussi à hauteur de 0,50 € par acte paramédical et 2 € par transport sanitaire. Le montant de la franchise médicale et plafonné à 50 € par an pour l'ensemble des actes ou prestations concernées.

Ces sommes restent à votre charge, sauf pour les personnes de moins de 18 ans, les femmes enceintes à partir du 6ème mois de grossesse jusqu'à 12 jours après l'accouchement.

Tarif conventionnel (TC) ou Base de remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS)

Ce sont les tarifs de base fixés par la Sécurité sociale sur lesquels sont calculés les taux de remboursement d’une consultation, d’un examen, d’un acte médical... Ils permettent aussi de déterminer s’il y a dépassement d’honoraires ou non.

 

Reste à charge

Il s’agit du montant qui reste à la charge de l’assuré et qui n’est ni remboursé sur la part de base, ni sur la part complémentaire, comme la participation forfaitaire de 1€ par exemple.

Bénéficier du tiers payant

Votre carte Vitale peut vous permettre de ne pas faire l'avance des frais et de bénéficier du tiers payant sur la part de base et la part complémentaire. Lorsqu'elle est pratiquée par un professionnel de santé suite à un accord passé avec l'Assurance Maladie, cette dispense d'avance de frais s'applique également aux assurés de la Camieg et pour l'ensemble des prestations.

La Camieg paie directement l'établissement de soins, le praticien ou le pharmacien. Lorsque vous bénéficiez du tiers payant, vous êtes dispensé de régler immédiatement le professionnel de santé.

  • Dans le cas du tiers payant partiel, vous payez uniquement la part des frais non pris en charge par la part de base (c'est-à-dire le ticket modérateur) ;
  • dans le cas du tiers payant total, vous n'avez aucun frais à régler.

 Pour bénéficier du tiers payant, présentez votre carte Vitale au professionnel de santé. Elle doit être mise à jour à chaque changement de situation (pour les femmes enceintes, une fois que la Camieg a pris en compte votre déclaration de grossesse ou, pour les patients en ALD, après avoir reçu une attestation de droits précisant l'exonération du ticket modérateur) et au moins une fois par an.

Le tiers payant obligatoire pour les femmes enceintes et les personnes en ALD

Depuis le 1er janvier 2017, les femmes enceintes et les patients en ALD ont droit au tiers payant (sur la part de base) sur leurs consultations médicales (généraliste ou spécialiste). Ils peuvent aussi en bénéficier sur les soins dispensés par les sages-femmes, les chirurgiens-dentistes, les infirmiers, les masseurs-kinésithérapeutes... Pour les personnes en ALD, la dispense d'avance des frais s'applique uniquement sur les soins exonérés du ticket modérateur liés à leur pathologie chronique. Les femmes enceintes peuvent en bénéficier pour les examens obligatoires et tous les soins à compter du 6e mois.

A compter de cette même date, les professionnels de santé peuvent également proposer le tiers payant partiel à leurs patients (pas de caractère obligatoire).

Compte Ameli : suivre le règlement des prestations

Vous êtes couvert pour la part de base et la part complémentaire, vous pouvez consulter vos remboursements Camieg via le compte Ameli de notre partenaire, l'Assurance Maladie.

Services en ligne, simples et rapides : avec votre compte Ameli, vous imprimez chez vous votre attestation de droits (part de base et part complémentaire), vous demandez votre carte européenne d'assurance maladie, posez une question à la Camieg, suivez la délivrance de votre carte Vitale 2... Pensez-y ! 

J’accepte d’être contacté, mon dossier reste bien à jour !

En donnant explicitement votre accord pour être contacté par courriel ou par téléphone par votre organisme d’Assurance Maladie, vous permettez à la Camieg, dans le cadre du suivi de votre dossier et de vos droits, de vous alerter quand cela est nécessaire, et de vous transmettre des informations adaptées à votre situation.

Pour en savoir plus, téléchargez le mémento dédié au compte Ameli.

Vous voulez en savoir plus sur vos remboursements

Un médecin spécialiste à consulter, une paire de lunettes à changer ? Vos frais de santé sont pris en charge par la Camieg. Couvert pour la part de base et la part complémentaire, pour être remboursé au mieux et au plus vite, vous devez néanmoins observer quelques règles fixées par notre système de soins.


La carte Vitale, pour quoi faire ?

Pratique et sûre, la carte Vitale simplifie vos remboursements de soins et réduit leur délai de traitement, vous la présentez à tous les professionnels de santé. En l’ayant sur vous à chaque consultation, vous permettez à votre médecin de réaliser une feuille de soins électronique, votre remboursement sera plus rapide !

  • Justifier de vos droits
    Couvert pour la part de base et la part complémentaire par la Camieg, votre carte Vitale atteste de l’intégralité de vos droits et sert de justificatif auprès des professionnels de santé. Dans la majorité des cas, vous n’avez pas besoin d’attestation papier. Néanmoins, si on vous en demande impérativement une, vous l’imprimez facilement, chez vous, depuis votre compte Ameli ;
  • Bénéficier du Tiers Payant
    Présenter votre carte Vitale peut vous permettre de ne pas faire l’avance des frais et de bénéficier du tiers payant sur la part de base et sur la part complémentaire. La Camieg paie directement l’établissement de soins, le praticien ou le pharmacien ;
  • Mettre à jour votre carte Vitale
    Vous la mettez à jour obligatoirement, une fois par an en début d’année et à chaque changement de situation. Des bornes sont mises à votre disposition dans les pharmacies, établissements de santé, cabinets médicaux, accueil des caisses d’Assurance Maladie etc.

Déclarer un médecin traitant

Vous êtes invité à choisir et à déclarer un médecin traitant. La déclaration de choix du médecin traitant doit être remplie et signée par le médecin choisi puis envoyée à : Camieg – 92 011 Nanterre Cedex.
 Votre médecin peut aussi faire une déclaration en ligne avec votre carte Vitale lors d’un prochain rendez-vous.

Respecter le parcours de soins

Vous êtes dans le parcours de soins lorsque vous consultez le médecin traitant que vous avez déclaré et lorsque celui-ci vous oriente vers un autre médecin pour un avis, des examens ou des analyses, vous êtes mieux remboursé. Vous pouvez ne pas désigner de médecin traitant ou ne pas suivre le parcours de soins qu’il vous indique mais vous serez alors moins bien remboursé (30%). Cependant, certains spécialistes sont en accès direct, c’est-à-dire qu’il n’est pas obligatoire de passer par son médecin traitant pour les consulter.

En savoir plus sur le parcours de soins.

Le remboursement de la surcomplémentaire Energie Mutuelle

Vous bénéficiez de la surcomplémentaire Energie Mutuelle, vous n’avez rien à leur transmettre. La Camieg télétransmet le montant des prestations remboursées par elle-même à votre mutuelle.

Maladie, accident du travail, maladie professionnelle... : transmettre au bon interlocuteur

Vous adressez à la Camieg, 92 011 Nanterre Cedex :

  • Les feuilles de soins papier et les questionnaires de prise en charge Cure thermale ;
  • afin de mettre à jour votre dossier, vous informez la Camieg de tout changement de situation vous concernant, ou concernant l’un de vos ayants droit.

A NE PAS envoyer à la Camieg :

  • Les arrêts de travail pour maladie sont à transmettre à la Médecine conseil de votre employeur ;
  • les documents relatifs à un accident du travail ou à une maladie professionnelle, pour ces sujets rapprochez-vous également de votre employeur ;
  • les devis dentaires et tous les remboursements de soins non pris en charge par la Camieg (ostéopathes, chiropracteurs, actes dentaires hors nomenclature -implants-, etc.) doivent être adressés directement à l’organisme complémentaire qui peut les prendre en charge (par exemple Energie Mutuelle dans le cadre de la CSM).

En savoir plus sur le règlement des prestations.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser...

Bénéficier d'une couverture santé supplémentaire

La surcomplémentaire est obligatoire pour les actifs et facultative pour les pensionnés (Solimut). Ses remboursements s'ajoutent aux montants remboursés par la Camieg. Si vous êtes inactif, vous pouvez choisir de souscrire un contrat de surcomplémentaire auprès d’un assureur, d'une mutuelle, d'une institution de prévoyance, notamment pour obtenir la prise en charge du forfait journalier, de la chambre particulière et du lit accompagnant.