Pour votre correspondance CAMIEG 92011 Nanterre Cedex

Optique

Jeune femme qui essaie des lunettes avec un opticien

Votre vue nécessite que vous portiez des lunettes ou des lentilles. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge par la Camieg.

Lunettes et lentilles : une prise en charge sous conditions

La prise en charge de vos lunettes de vue ou de vos lentilles de contact par la Camieg nécessite une prescription médicale. Le montant du remboursement peut varier selon votre degré de correction et votre âge.

La prescription médicale de votre équipement optique

C’est, en règle générale, lors d’un rendez-vous chez votre ophtalmologiste que celui-ci vous prescrit des lunettes ou des lentilles. Médecin spécialisé de la vision et des yeux, l’ophtalmologiste contrôle vos yeux et réalise des examens afin de détecter les éventuels troubles ou maladies. Cependant, s’il se considère en mesure de le faire, un médecin généraliste peut aussi vous établir une ordonnance d’optique.

Muni(e) de votre ordonnance, vous vous rendez chez l'opticien. Il vous informe sur les différents verres ou lentilles et vous établit un devis. Lorsque votre choix est fait, il vous délivre votre équipement optique.

 L’orthoptiste accomplit des dépistages et des actes de rééducation et de réadaptation de la fonction visuelle mais n’est pas habilité à prescrire une ordonnance.

La prise en charge des lunettes

La Camieg prend en charge les lunettes sur prescription médicale. Le montant du remboursement dépend de votre degré de correction et de votre âge. Les remboursements sont exprimés en % des tarifs de responsabilité de la Sécurité sociale et dans la limite des frais engagés.

Vous avez moins de 18 ans

Vous avez plus de 18 ans

Monture : 
60 % pour la part de base
260 % pour la part complémentaire

 

Verres : 
60 % pour la part de base
310 % pour la part complémentaire

 

Consulter les tarifs de responsabilité de la Sécurité sociale pour les moins de 18 ans.


Enfant de moins de 6 ans :
 Si l’affection évolue, plusieurs paires de lunettes peuvent être remboursées par an.


Enfant de 6 à 18 ans :
 Une paire de lunettes par an peut être remboursée.

Monture : 
60 % pour la part de base
700 % + forfait monture de 15 € pour la part complémentaire

Verres : 
60 % pour la part de base
800 % + forfait de 15 € par verre pour la part complémentaire

Consulter les tarifs de responsabilité de la Sécurité sociale pour les plus de 18 ans.

Si l’affection évolue, vous pouvez être remboursé de plusieurs paires de lunettes par an.

Tout ou partie des frais non remboursés par la Camieg peuvent être remboursés par votre surcomplémentaire. Contactez-la pour plus de renseignements.

Cas particulier des verres teintés :

Les verres teintés sont pris en charge par la Camieg uniquement pour les pathologies suivantes :

  • Affections oculaires (conjonctivite intense, kératite, iritis, cataracte centrale ou congénitale, rétinopathie) ;
  • Myopies fortes accompagnées de photophobie ;
  • A titre exceptionnel, certaines photophobies, non désignées ci-dessus.

La prise en charge des lentilles

La Camieg prend en charge les lentilles selon votre pathologie et sur prescription médicale. Les lentilles dites "acceptées" pour la prise en charge correspondent aux cas de :

  • astigmatisme irrégulier ;
  • myopie égale ou supérieure à 8 dioptries ;
  • strabisme accomodatif ;
  • aphakie ;
  • anisométropie à 3 dioptries non corrigeable par des lunettes ;
  • kératocône.

Les remboursements sont exprimés en % des tarifs de responsabilité de la Sécurité sociale et dans la limite des frais engagés.

Lentilles acceptées :
60 % pour la part de base
645 % pour la part complémentaire

Les lentilles de contact sont remboursées sur la base d’un forfait annuel, fixé à 39,48 € par œil, quel que soit le type de lentilles. Pour une prise en charge (part de base et part complémentaire), les lentilles doivent faire l'objet d'une première délivrance, sur prescription médicale de l'ophtalmologiste.

Les lentilles qui ne rentrent pas dans ce cadre (dites "refusées") peuvent néanmoins être remboursées au titre du régime complémentaire dans le cadre d’un forfait attribué annuellement d’un montant de 151,20 € / an si vous avez moins de 18 ans et de 92,30 € / an si vous avez plus de 18 ans.

Tout ou partie des frais non remboursés par la Camieg peuvent être remboursés par votre surcomplémentaire. Contactez-la pour plus de renseignements.

Le renouvellement de vos lunettes et lentilles

Dans le cadre d’un renouvellement et sauf mention contraire de votre ophtalmologiste, le passage chez l’ophtalmologiste n’est pas obligatoire pour que l’opticien puisse vous délivrer un nouvel équipement optique. Si nécessaire, l’opticien peut adapter les corrections optiques des prescriptions médicales de lunettes ou de lentilles. Il doit vous faire au préalable un examen de la réfraction et informer votre ophtalmologiste du changement de degré de correction.

Depuis le 17 octobre 2016, vous entrez dans le cadre d’un renouvellement de délivrance en présentant à votre opticien une ordonnance dont la durée de validité pour des verres correcteurs est de :

  • Un an si vous avez moins de 16 ans ;
  • Cinq ans si vous avez entre 16 et 42 ans ;
  • Trois ans si vous avez plus de 42 ans.

Et pour les lentilles de contact de :

  • Un an si vous avez moins de 16 ans ;
  • Trois ans si vous avez plus de 16 ans.

Par conséquent, pensez à conserver votre ordonnance durant toute sa durée de validité.

 Si votre ordonnance est antérieure au 17 octobre 2016, elle reste valable un an pour les moins de 16 ans et 3 ans pour les plus de 16 ans aussi bien pour les lunettes que pour les lentilles.

Cas d’urgence

En cas de perte ou de bris de verres correcteurs et en l’absence de solution médicale adaptée, l’opticien peut délivrer de manière exceptionnelle un nouvel équipement s’il constate une urgence et après avoir réalisé un examen de la réfraction.

Prise en charge du renouvellement

Seuls les renouvellements des lunettes (verres correcteurs) sont pris en charge par l’assurance maladie (part de base), remboursement complété par la Camieg.

Pour le renouvellement des lentilles, la Camieg peut vous rembourser au titre de la part complémentaire dans le cadre du forfait annuel attribué pour les lentilles non prises en charge par l’assurance maladie d’un montant de 151,20 € / an si vous avez moins de 18 ans, et de 92,30 € / an si vous avez plus de 18 ans.

Pour une prise en charge par l’assurance maladie avec les taux de garanties Camieg, les lentilles doivent faire l’objet d’une première délivrance, sur prescription médicale de l’ophtalmologiste.

Exemples de remboursement optique

 

Tarif de base

Taux de remboursement
Part de base

Taux de remboursement
Part complémentaire

Remboursement total 

Montant restant à charge

Remboursement
pour une monture adulte à 60 €

2,84 € 

60 %
Soit 2,84 € x 60 % = 1,70 € 

700 %
Soit 2,84 € x 700 % = 19,88 € + forfait monture de 15 €

760 % (21,58 € + forfait monture de 15 €)
Soit 36,58 € remboursés 

23,42 €

Remboursement
pour un verre blanc simple foyer, sphère de +1.75
à 106,80 €

2,29 € 

60 %
Soit 2,29 € x 60 % = 1,37 € 

800 %
Soit 2,29 € x 800 % = 18,32 € + forfait monture de 15 €

860 % (19,69 € + forfait monture de 15 €)
Soit 34,69 € remboursés 

72,11 €

La vente en ligne des lunettes et lentilles de contact

La distribution d'optique médicale sur internet est autorisée sous réserve que le site de vente à distance de verres et lentilles de contact oculaires correcteurs fasse apparaître de manière lisible et compréhensible les mentions et informations précisées par décret (art. R. 4362-14 du code de la santé publique).

Ainsi le prix de vente doit être exprimé en euros toutes taxes comprises, le montant des frais de livraison vous est indiqué à la commande, il vous est communiqué un devis gratuit préalablement à la conclusion de la vente, un espace sécurisé garantit la confidentialité de vos échanges avec le fournisseur ou encore la facture remise à la livraison indique l’opticien-lunetier qui a examiné votre dossier

A transmettre à la Camieg pour obtenir un remboursement
La prise en charge s’effectue sur présentation de la prescription médicale et de la feuille de soins.

Pour les lentilles de contact non prises en charge par l’Assurance Maladie, une facture acquittée suffit pour bénéficier de la prise en charge au titre de la part complémentaire.

Prise en charge des équipements optiques délivrés dans un pays de l’UE et EEE

Les équipements optique (soins non soumis à accord préalable du service médical) délivrés dans un pays de l’UE (Union européenne) et de l’EEE (Espace Economique Européen) peuvent faire l’objet d’une prise en charge, sur présentation de la prescription médicale et de la facture acquittée.

Une prescription médicale établie en France ou dans un autre pays de l’UE et de l’EEE (ordonnance transfrontalière) est valable dans tous les pays de l’UE et de l’EEE.

Pour en savoir plus, consultez la rubrique "Les soins transfrontaliers et la directive européenne 2011/24/UE".