Pour votre correspondance CAMIEG 92011 Nanterre Cedex

Hospitalisation

+ D'INFOS
https://camieg-internetv2.waginteractive.net/espace-assure/soins-et-prise-en-charge/hospitalisation/

Votre état de santé nécessite une hospitalisation, la Camieg vous informe sur votre prise en charge.

Votre prise en charge en cas d’hospitalisation

Vous devez être hospitalisé dans un établissement public ou dans une clinique privée conventionnée. Certaines démarches sont nécessaires afin que votre hospitalisation soit prise en charge.

Le choix de votre établissement hospitalier

Il vous revient de choisir l’établissement hospitalier, public ou privé, dans lequel vous souhaitez vous faire soigner.  

Afin de prendre votre décision, renseignez-vous au préalable sur les tarifs pratiqués et sur les éventuels dépassements d’honoraires qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie. Consultez le site Annuaire santé pour obtenir des informations sur les hôpitaux et les cliniques ou demandez conseil à votre médecin traitant.

  Pour obtenir une prise en charge dans un établissement privé, veillez toujours à ce que celui-ci soit conventionné par l’Assurance Maladie.

Les documents à fournir

Vous devez présenter votre carte Vitale à jour, elle atteste de vos droits de base et de vos droits complémentaires si vous êtes couvert pour les deux parts par la Camieg.

Si votre carte Vitale n’est pas une carte Vitale émise par notre Caisse, vous êtes couvert par la Camieg pour la part complémentaire uniquement : présentez votre carte Vitale accompagnée de l’attestation papier Camieg de droits complémentaires.

 Pensez aussi à vous munir de votre carnet de santé, résultats d’analyses, radios… Ces informations peuvent être utiles à votre suivi.

La prise en charge de vos frais d’hospitalisation

Les taux de prise en charge sont :

Part de basePart complémentaireTotal
Frais d’hospitalisation80 % / 100 %20 % / 0 %100 %
Honoraires lors d’un séjour hospitalier *80 % / 100 %220 % / 0 %300 %

* est également concernée la chirurgie ambulatoire ou  hospitalisation de jour pour 43 gestes chirurgicaux (voir paragraphe ci-dessous La chirurgie ambulatoire).
Les remboursements sont exprimés en % des tarifs de responsabilité de la Sécurité sociale.

 

Les suppléments pour confort personnel (le téléphone, la télévision…) ne sont pas pris en charge.

La Camieg rembourse le ticket modérateur aux hôpitaux et cliniques qui font l’avance des frais. Malgré son caractère facultatif pour dispenser le tiers payant sur les garanties du régime spécial, si elle vous est demandée par l’établissement, la Camieg délivre, sur demande, une prise en charge hospitalière avant le séjour.

Si vous recevez des soins avant ou après votre hospitalisation ou si vous avez des frais de transport liés à cette hospitalisation, ils vous sont remboursés dans les conditions et aux taux habituels.

 Quand un transport lié à une hospitalisation vous est-t-il remboursé ? Pour vous être remboursé, votre transport doit correspondre strictement à l’entrée ou à la sortie du séjour hospitalier. Le simple déplacement vers un établissement de santé (pour une consultation pré-anesthésique, par exemple) n’est pas considéré comme une hospitalisation.

Le forfait hospitalier

Le forfait hospitalier représente la participation financière du patient aux frais d’hébergement entraînés par son hospitalisation. Il s’applique dès la première nuit. Il est dû pour tout séjour supérieur à 24 heures dans un établissement de santé (public ou privé) y compris le jour de la sortie.

FORFAIT HOSPITALIER

Montant à verser

 Depuis le 1er  janvier 2011, la Camieg ne prend plus en charge le forfait hospitalier, la chambre particulière et le lit accompagnant (les activités sociales ne confiant plus la gestion de ces prestations à la Camieg).

À L'HÔPITAL OU EN CLINIQUE

20 € par jour

Pour être remboursé de ces dépenses, il vous est donc indispensable de prendre une couverture santé supplémentaire :

  • Pour les actifs, l'accord CSM est un contrat obligatoire. Contactez Energie Mutuelle au 0 969 32 46 46.
  • Pour les inactifs, il n'existe pas de contrat obligatoire. Il est donc possible de contacter tout assureur. Les activités sociales proposent dans ce cadre un contrat, contactez votre surcomplémentaire.

DANS UN SERVICE PSYCHIATRIQUE D'UN ÉTABLISSEMENT DE SANTÉ

15 € par jour

 Cas d’exonération du forfait hospitalier :

  • Femme enceinte hospitalisée pendant les quatre derniers mois de grossesse, pour l’accouchement pendant 12 jours après l’accouchement ;
  • enfant hospitalisé dans les 30 jours suivant sa naissance ;
  • personne soignée dans le cadre d’une hospitalisation à domicile ;
  • personne hospitalisée suite à un accident du travail ou à une maladie professionnelle ;
  • Victime d’un acte de terrorisme bénéficiant d’une prise en charge intégrale pour les soins en rapport avec cet évènement dès lors qu’une attestation en cours de validité a été délivrée.

Consulter l’ensemble des situations d’exonération du forfait hospitalier.

L’envoi du bulletin de situation à la médecine de contrôle de l'employeur

Le bulletin de situation ou d’hospitalisation vaut arrêt de travail. Par conséquent, vous ne devez pas le transmettre à la Camieg mais à la médecine de contrôle de votre employeur des IEG.

Prado : le programme de retour à domicile

Vous êtes hospitalisé pour une intervention en chirurgie, une décompensation cardiaque ou une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) ? Le programme Prado, un service d’accompagnement à domicile après une hospitalisation, vous permet de rentrer chez vous dans les meilleures conditions.

Ce service d’accompagnement est pris en charge par la Camieg. Il est sans engagement, vous pouvez le refuser ou y renoncer à tout moment.

La chirurgie ambulatoire

Vous devez être hospitalisé en chirurgie ambulatoire, ce type de prise en charge vous permet d’être admis à l’hôpital le matin de votre opération et de rejoindre votre domicile le jour même.

Cette modalité de soins vous évite les nuits d’hospitalisation et réduit les risques d’infections et de phlébites. La chirurgie ambulatoire permet également une réduction des coûts pour l’Assurance maladie et un gain d’efficacité pour les établissements de santé.

Cette technique est actuellement adaptée à 55 actes chirurgicaux.

Consultez la liste des actes de chirurgie ambulatoire.

Pour en savoir plus, consultez la page Chirurgie ambulatoire sur Hopital.fr.

L’hospitalisation à domicile (HAD)

L’hospitalisation à domicile est une modalité de prise en charge qui vous permet d’éviter ou de raccourcir votre séjour à l’hôpital.

Elle peut vous être prescrite par votre médecin traitant ou par un médecin hospitalier pour une durée d’un à vingt jours renouvelables avec votre accord et/ou celui de votre famille pour des soins ponctuels (exemples : chimiothérapie ou antibiothérapie), des soins de réadaptation au domicile (exemples : après un traitement orthopédique ou dans le cas d’une maladie neurologique ou cardiaque) ou des soins palliatifs.

Vous pouvez en bénéficier uniquement si vous vivez dans une zone géographique couverte par une structure d’hospitalisation à domicile et si votre logement le permet.

C’est un médecin coordinateur du service HAD qui décide, ou non, de votre admission et détermine, le cas échéant, votre programme de soins et d’accompagnement. En cas d’accord, il assure ensuite le lien entre médecins hospitaliers et libéraux qui se déplacent à votre domicile.

Pour en savoir plus, consultez la page L’hospitalisation à domicile sur Hopital.fr.

L’accès à votre dossier médical

Vous avez un droit d’accès à votre dossier médical.

Pour cela, vous devez adresser un courrier au directeur de l’établissement hospitalier concerné par votre demande. Votre dossier vous sera communiqué au plus tard 8 jours après votre demande. Si votre dossier date de plus de 5 ans, l’établissement dispose cependant d’un délai de 2 mois pour vous le communiquer.

La transmission du dossier peut engendrer des frais de copie et d’envoi à votre charge. Renseignez-vous avant d’envoyer votre demande.