Pour votre correspondance CAMIEG 92011 Nanterre Cedex

Parcours de soins coordonnés

Pour être mieux remboursé, pensez à déclarer un médecin traitant et à respecter le parcours de soins coordonnés.

Votre médecin traitant vous oriente dans le parcours de soins

Le remboursement de vos consultations médicales varie que vous soyez ou non dans le parcours de soins. Votre médecin traitant joue un rôle essentiel en ce qui concerne votre suivi médical, vous oriente dans ce parcours et vous met, si besoin, en relation avec d’autres professionnels de santé.

Dans le cadre du parcours de soins par votre médecin traitant, vous êtes mieux remboursé (exemple : 70 % pour les consultations contre 30 % si vous êtes hors du parcours de soins). Cependant, certains spécialistes peuvent être consultés en accès direct

Déclarer son médecin traitant

Il vous oriente dans le système de santé et coordonne le parcours de soins, c’est-à-dire les différentes consultations et examens nécessaires au suivi de votre santé. De plus, il centralise toutes les informations relatives à votre santé (traitements, allergies médicamenteuses…), il connaît vos antécédents, vos éventuels facteurs de risque et joue ainsi un rôle central en matière de prévention.
C’est lui qui tient à jour votre dossier médical et que vous consultez en premier lieu. Si besoin, il vous adressera ensuite au professionnel de santé le plus apte à vous prendre en charge, ce dernier est appelé médecin correspondant.

C'est vous qui choisissez votre médecin traitant. Il peut s’agir du médecin de votre choix qui vous soigne de façon habituelle (généraliste, spécialiste, médecin hospitalier…). Il doit vous donner son accord.

Déclarer votre médecin traitant auprès de la Camieg
Tout assuré social de 16 ans et plus est invité à déclarer un médecin traitant pour l’accompagner dans son parcours de soins. La Déclaration de choix du médecin traitant doit être remplie et signé par le médecin choisi puis envoyée à l’adresse suivante : Camieg - 92 011 Nanterre Cedex.

+ simple : Vous pouvez aussi effectuer cette démarche en ligne, avec votre médecin (depuis son ordinateur), lors d’une consultation. 

Depuis mars 2017, la désignation d’un médecin traitant a été étendue aux enfants de moins de 16 ans. L’un au moins des deux parents ou le titulaire de l’autorité parentale choisit le médecin traitant et le déclare à la Camieg.
Même si l’enfant est rattaché sur ses deux parents assurés, un médecin traitant seulement peut être désigné.
Les mineurs de 16 et 17 ans peuvent choisir eux-mêmes leur médecin traitant, mais ils doivent avoir l'accord de l'un des deux parents ou du titulaire de l'autorité parentale qui devra également signer la déclaration.
Il n'y a pas de réduction du remboursement en l'absence de déclaration de médecin traitant ou de non-respect du parcours de soins coordonnés.

Cas particulier : médecin traitant et ALD
Un patient suivi par un spécialiste pour une affection de longue durée (ALD) peut le choisir comme médecin traitant. S’il lui préfère un généraliste, il n'aura pas à consulter ce dernier avant chaque visite chez son spécialiste pour le suivi de son ALD.
En savoir plus sur l’affection de longue durée (ALD).

 

Vous souhaitez changer de médecin traitant ?

Vous pouvez en changer librement à tout moment, sans condition ou justification particulière. Il vous faudra faire une nouvelle déclaration qui annule la précédente (prise en compte de la date indiquée lors de la signature de la nouvelle déclaration). Vous pouvez également refuser de désigner un médecin traitant ou ne pas suivre le parcours de soins qu'il vous recommande. Mais dans ce cas, le médecin consulté a le droit de pratiquer un dépassement d'honoraires et vous serez alors moins bien remboursé.

Dans le parcours de soins, vous êtes mieux remboursé

Dans le cadre du parcours de soins coordonnés par votre médecin traitant, vous bénéficiez d’un taux de remboursement de 70 % pour les consultations. En cas d’urgence, si vous êtes loin de votre domicile ou si votre médecin traitant est absent, vous pouvez consulter un autre médecin ou son remplaçant dans les mêmes conditions financières, donc sans surcoût. Vous êtes également remboursé normalement si vous consultez un médecin correspondant, à la demande de votre médecin traitant.

Médecin consulté

Tarif d'une
consultation

Base de
remboursement

Taux de remboursement
Part de base

Remboursement
Part de base*

Taux de remboursement
Part complémentaire

Remboursement
Part complémentaire**

VOTRE MÉDECIN TRAITANT EST UN GÉNÉRALISTE

Conventionné en secteur 1

25 €

25 €

70 %

16,50 €

30 %

7,50 €

Conventionné en secteur 2

Honoraires libres

23 €

70 %

15,10 €

50 %

11,50 € max.

VOTRE MÉDECIN TRAITANT EST UN SPÉCIALISTE

Conventionné en secteur 1

25 €

25 €

70 %

16,50 €

30 %

7,50 €

Conventionné en secteur 2

Honoraires libres

23 €

70 %

15,10 €

50 %

11,50 € max.

*Les montants remboursés tiennent compte de la retenue de 1 € faite au titre de la participation forfaitaire.
**Les montants remboursés ne peuvent pas excéder les frais engagés.
Tarifs applicables au 1er juillet 2017 (métropole)

En savoir plus sur les retenues sur vos remboursements.

Les consultations complexes

Au 1er novembre 2017, deux nouveaux types de consultation ont été créés. Il s’agit des consultations dites complexes au tarif de 46 €, et les consultations dites très complexes à 60 €. Ils répondent à la complexité de certaines situations médicales et au temps que les médecins y consacrent.

Les consultations complexes
correspondent à la prise en charge, dans le cadre du parcours de soins, de patients présentant une pathologie complexe ou instable ou à des situations cliniques à fort enjeu de santé publique (dépistage, prévention des infections sexuellement transmissibles…). Ex. : 1re consultation liée à la contraception, examen obligatoire des nourrissons, d’un enfant en risque d’obésité, suivi de maladies complexes instables (diabète gestationnel, scolioses, épilepsie…), etc.

Les consultations très complexes
correspondent à une prise en charge particulièrement difficile et complexe pour des situations précises comme l’annonce d’une affection de longue durée et la mise en place du suivi, les situations de malformation grave du fœtus, de maladie neurodégénérative, de demande de greffe, etc.

 Ces consultations sont prises en charge par la Camieg dans les conditions habituelles (part de base à 70% et part complémentaire jusqu’à 50%) dans le parcours de soins.

Hors parcours de soins, vous êtes moins bien remboursé

Vous pouvez ne pas désigner de médecin traitant ou ne pas suivre le parcours de soins qu'il vous indique, mais vous serez alors moins bien remboursé.
Hors parcours, vos consultations ne sont plus remboursées qu’à 30 %.

 Tout patient est considéré comme en dehors du parcours de soins, s’il n’a pas déclaré de médecin traitant ou s’il consulte un médecin sans avoir été orienté par son médecin traitant au préalable. Il sera alors moins bien remboursé.
La part non remboursée au titre du régime général, lorsque les soins sont dispensés hors parcours de soins, ne peut pas être prise en charge par le régime complémentaire.

Consulté 
hors parcours de soins

Tarif d'une 
consultation

Base de 
remboursement

Taux de remboursement
Part de base

Remboursement
Part de base*

Taux de remboursement
Part complémentaire

Remboursement  
Part complémentaire

LE MÉDECIN CONSULTÉ EST UN GÉNÉRALISTE

Conventionné en secteur 1

25 €

25 €

30 %

6,50 €

30 %

7,50 €

Conventionné en secteur 2

Honoraires libres

23 €

30%

5,90 €

50%

11,50 € max. 

LE MÉDECIN CONSULTÉ EST UN SPÉCIALISTE

Conventionné en secteur 1

35 € maximum 

25 €

30 %

6,50 €

30 %

7,50 €

Conventionné en secteur 2

Honoraires libres

23 €

30 %

5,90 €

50 %

11,50 € max.

*Les montants remboursés tiennent compte de la retenue de 1 € faite au titre de la participation forfaitaire.

Tarifs applicables au 1er juillet 2017 (métropole)

Les spécialistes en accès direct

Il n'est pas obligatoire de passer par son médecin traitant pour consulter :

  • un pédiatre (les enfants de moins de 16 ans ne sont pas concernés par le parcours de soins coordonnés) ;
  • un dentiste et un stomatologue (sauf pour les actes chirurgicaux lourds) ;
  • un gynécologue (pour l'examen clinique périodique comprenant les actes de dépistage, la prescription et le suivi de la contraception, le suivi de grossesse ou l'interruption de grossesse médicamenteuse) ;
  • un ophtalmologue (pour la prescription et le renouvellement de verres correcteurs ou de lentilles de contact, pour le dépistage et suivi du glaucome) ;
  • Les moins de 25 ans peuvent aussi consulter directement un psychiatre ou un neuropsychiatre.

Tarifs de consultations des médecins spécialistes en accès direct autorisé si vous avez déclaré un médecin traitant.

Médecins en accès direct

Tarif d'une 
consultation

Base de
remboursement

Taux de remboursement
Part de base

Remboursement
Part de base

Taux de remboursement
Part complémentaire

Remboursement
Part complémentaire

LE MÉDECIN CONSULTÉ EST UN OPHTALMOLOGUE OU UN GYNÉCOLOGUE

Conventionné en secteur 1

30 €

30 €

70 %

20 €

30 %

9 €

Conventionné en secteur 2

Honoraires libres

23 €

70 %

15,10 €

50 %

11,50 € max.

LE MÉDECIN CONSULTÉ EST UN PSYCHIATRE OU UN NEUROPSYCHIATRE

Conventionné en secteur 1

46,70 €

46,70 €

70 %

31,69 €

30 %

14,01 €

Conventionné en secteur 2

Honoraires libres

39 €

70 %

26,30 €

50 %

19,50 € max.

*Les montants remboursés tiennent compte de la retenue de 1 € faite au titre de la participation forfaitaire. 

En savoir plus sur les retenues sur vos remboursements.

Tarifs applicables au 1er juillet 2017 (métropole)