Pour votre correspondance CAMIEG 92011 Nanterre Cedex

Mal de dos

+ DE LIENS

Le mal de dos est un problème de santé fréquent. En effet, selon les études, 80 % des français en souffriront au moins une fois dans leur vie. Dans la majorité des cas, il est possible de prévenir ces douleurs et de les soulager en respectant quelques règles simples d’hygiène posturale. En cas d’épisode aigu ou de récidive, il est toutefois conseillé de consulter un médecin.

Quelques conseils pour prévenir et soulager votre mal de dos

On entend par mal de dos les douleurs qui s’étendent des vertèbres cervicales jusqu’aux lombaires. Leurs causes peuvent être diverses et certains facteurs de risque comportementaux à l’origine de leur apparition ou de leur aggravation. Selon votre situation, il est possible d’adopter des attitudes protectrices en respectant certains conseils posturaux et en adaptant votre environnement.

Connaître les causes de votre mal de dos

Une rachialgie est ce que l’on nomme communément un mal de dos.

On distingue selon la localisation de la douleur :

  • Les cervicalgies : douleurs au niveau des vertèbres cervicales (cou, nuque, haut du dos).
    Les cervicalgies les plus fréquentes sont le torticolis (contracture musculaire brutale du cou)  et l’arthrose cervicale (usure du cartilage des vertèbres cervicales).
  • Les dorsalgies : douleurs au niveau des vertèbres dorsales (milieu du dos).
  • Les lombalgies : douleurs au niveau des vertèbres lombaires (bas du dos). Elles sont parfois qualifiées à tort de "mal aux reins".
    On classe, par exemple, dans les lombalgies, le lumbago (douleur soudaine au niveau des vertèbres lombaires qui survient après un mauvais mouvement).
  • Les sciatiques : douleurs au niveau du nerf sciatique (s’étend du bas du dos ou de la fesse, à l’arrière de la cuisse, au mollet et au pied).

Les lombalgies sont les douleurs les plus fréquentes et notamment chez les personnes exerçant un travail manuel avec port de charges et manutention ou ayant une position assise prolongée (position assise en voiture, devant l’ordinateur…). Les cervicalgies apparaissent davantage chez les personnes postées devant un plan de travail nécessitant une mobilité importante du rachis cervical. 

Le dos étant très sollicité, il s’agit dans la majorité des cas, de douleurs musculaires liées à des contractures.

Certains facteurs comme l’âge, le surpoids, le stress, la sédentarité, le travail, le tabac ou encore la grossesse favorisent le mal de dos. Cumuler plusieurs de ces facteurs de risque en augmente la probabilité d’apparition.

Prévenir ou soulager votre mal de dos

Certaines règles d’hygiène de vie simples peuvent vous aider à prévenir ou à soulager le mal de dos au quotidien :

Pratiquez une activité physique même minime : l’immobilité est déconseillée même si vos douleurs sont aiguës. Sans forcer et en les adaptant, vos activités vous aideront à guérir plus vite. Cela permet de renforcer vos muscles.

Détendez-vous : des exercices de relaxation peuvent vous permettre de reposer et de tonifier votre dos. Le stress est un facteur augmentant le risque de développer une rachialgie. Pensez également à vous étirer régulièrement. Pour en savoir plus, consultez le guide "Prendre soin de son dos" de Santé Publique France.

Protégez votre dos : ne portez pas des charges trop lourdes !

Veillez à utiliser une bonne literie : une literie de mauvaise qualité ou en mauvais état peut être nocive pour votre dos. Faites également attention à votre position lorsque vous faites votre lit.

Surveillez votre posture :
lors de vos activités quotidiennes et au travail, évitez les mauvaises postures.

Quelques conseils

  • Pour ramasser un objet et faire vos lacets, fléchissez les jambes avec le dos droit plutôt que de vous pencher en avant genoux tendus ;
  • Changez régulièrement de position ;
  • Portez votre sac sur les 2 épaules ou en bandoulière en alternant le côté ;
  • Éviter de porter des talons trop hauts ;
  • Pour entrer et sortir d’une voiture, asseyez-vous face à la porte puis pivotez de 90° d’un seul bloc pour garder les épaules et le bassin alignés et éviter ainsi les torsions vertébrales. Faites le contraire pour descendre et poussez sur vos jambes ;
  • Pour vous installer au poste de conduite, le principe est de faire supporter le moins de poids possible à votre colonne vertébrale en s’aidant du dossier. Celui-ci doit donc être incliné au maximum en arrière tout en permettant la bonne manipulation du volant sans avoir à décoller les épaules du siège. etc.

Si vos douleurs persistent, consultez votre médecin traitant.