Pour votre correspondance CAMIEG 92011 Nanterre Cedex

Devenir inactif

+ D'INFOS

Photo d'un couple de jeunes retraités

Vous venez de passer à la retraite ou cela est pour bientôt ? On vous dit tout sur vos droits et sur les formalités éventuelles à accomplir.

Votre passage en inactivité approche ou vient d’intervenir

Vous vous interrogez peut-être : "y a t-il des démarches à engager ? Je souhaite reprendre une activité ou partir vivre à l’étranger mais quel impact sur ma couverture maladie obligatoire et complémentaire ?"

Vous trouverez sur cette page des informations sur vos droits et sur les formalités à accomplir en fonction de votre situation et de vos projets. Des infos pour simplifier vos démarches au quotidien et prendre soin de votre santé vous sont également proposées.

Vous devenez inactif

Vous étiez salarié d'une EN/ENN ou d'une SICAE

Les agents d’une EN/ENN* ou d’une SICAE ayant eu plus de 15 ans de service au sein des IEG continuent de bénéficier, en inactivité, de la couverture du régime spécial d’assurance maladie des IEG. Cette ancienneté est appréciée par la CNIEG selon les dispositions prévues au Statut National (article 26 paragraphe 4).

Si vous étiez agent d’une EN/ENN ou d'une SICAE et que vous avez eu plus de 15 ans d’activité au sein des IEG, vous n’avez pas de démarches à effectuer auprès de la Camieg lors de votre passage en inactivité. Cet évènement nous est signalé directement par la CNIEG.

Les agents d’une EN/ENN* ou d’une SICAE ayant eu moins de 15 ans de service au sein des IEG ne peuvent continuer à être affiliés auprès de la Camieg, conformément au statut national du personnel des industries électriques et gazières (cf. article 23 et 26). Les anciens salariés d’une SICAE ne bénéficient plus de la part complémentaire versée par la Camieg.

Si vous étiez agent d’une EN/ENN ou d'une SICAE et que vous avez eu moins de 15 ans d’activité au sein des IEG, vous devez vous adresser à la caisse d’assurance malade du régime liquidant votre pension principale (par exemple, votre caisse primaire d’assurance maladie pour le régime général).

*EN/ENN : entreprise nationalisée ou entreprise non nationalisée (EDF, ErDF, GDF Suez, GrDF, RTE etc.)

 

Vous étiez salarié personnel conventionné CCAS ou médecin des IEG

Le personnel conventionné CCAS et les médecins des IEG peuvent choisir d’opter pour le bénéfice des prestations complémentaires du régime spécial d’assurance maladie maternité des IEG. En faisant ce choix, vous percevez les prestations complémentaires Camieg tout en étant rattaché à un autre organisme obligatoire d’assurance maladie pour les prestations de base et pour votre carte Vitale.

Votre employeur doit compléter une déclaration d’affiliation et de radiation (DAR) et la transmettre à la Camieg. Le choix d’option au régime complémentaire est irréversible et doit intervenir dans les 90 jours qui suivent le passage en inactivité. Pour cela, votre employeur joindra à votre DAR, la déclaration d’option au régime complémentaire que vous lui aurez remise.

Vous êtes polypensionné

Vous êtes titulaire de plusieurs pensions de vieillesse ou d’invalidité servies par plusieurs régimes de sécurité sociale.

Si vous percevez vos pensions simultanément, vos frais de santé sont pris en charge par le régime dont vous relevez au moment où vous percevez l’ensemble de vos pensions de retraite, c’est-à-dire votre dernier régime d’activité professionnelle.

Si vous percevez vos pensions de façon successive, vos frais de santé sont pris en charge par le régime qui vous a servi la première pension, c’est-à-dire votre régime d’affiliation initial.

Toutefois, vous pouvez exercer un droit d’option auprès du régime de votre choix par courrier libre ou par le biais du formulaire de droit d’option des assurés polyactifs ou polypensionnés.
Ce droit d’option ne s’applique pas pour les pensions de réversion.

Vous résidez à l’étranger

Affilié au régime spécial des IEG vous êtes inactif et avez choisi, pour votre retraite, de vous établir à l'étranger. Votre couverture maladie (de base et complémentaire) s'en trouve modifiée.

N’oubliez pas de communiquer à la Camieg, votre adresse à l’étranger à : Camieg 92 011 Nanterre Cedex

Vous résidez en UE / EEE / Suisse

Vous devez demander à la Caisse Nationale des Industries Electriques et Gazières (CNIEG) de vous délivrer, pour vous-même et le cas échéant les membres de votre famille qui vous accompagnent, le formulaire S1 (ex-E121), un document par bénéficiaire, qui attestera de vos droits auprès de l'organisme de sécurité sociale du pays de résidence.

Les soins engagés seront pris en charge par le régime local de sécurité sociale selon la législation en vigueur dans ce pays. Vos prestations ne seront pas augmentées des prestations complémentaires de la Camieg. 
Vous restez en possession de votre carte Vitale et lors de votre séjour en France, vous pourrez l'utiliser pour vos soins sur le territoire.

Les remboursements seront effectués par la Camieg selon les dispositions habituelles.

Liste des membres de l’Union Européenne (UE) : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne (y compris les îles Baléares et les Canaries), Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal (y compris les archipels de Madère et des Açores), République tchèque, République Slovaque, Roumanie, Royaume-Uni (Angleterre, Écosse, Pays de Galles, Irlande du Nord, Gibraltar), Slovénie, Suède.

Liste de membres de l’Espace Economique Européen (EEE) : Islande, Liechtenstein et Norvège.

 

Vous résidez dans un pays avec convention

Certains pays sont signataires d'une convention bilatérale de sécurité sociale avec la France. Cette convention détermine les droits des ressortissants français dans le pays de résidence. Renseignez-vous avant votre départ sur les formalités à accomplir.

Liste des pays ayant conclu une convention bilatérale de sécurité sociale avec la France : Algérie, Andorre, Argentine, Bénin, Bosnie-Herzégovine, Cameroun, Canada, Cap-Vert, Chili, Congo, Corée, Côte d’Ivoire, Etats-Unis, Gabon, Guernesey, Inde, Israël, Japon, Jersey, Kosovo, Macédoine, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Monaco, Monténégro, Niger, Nouvelle Calédonie, Philippines, Polynésie Française, Québec, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Sénégal, Serbie, Togo, Tunisie, Turquie, Uruguay.

 

Vous résidez hors d'Europe, dans un pays sans convention

Vous ne relevez plus de la Camieg pour les soins engagés hors de France. Aucun formulaire ne peut être délivré par la Camieg, il vous appartient de régulariser votre situation vis-à-vis du pays de résidence, de souscrire une assurance privée ou d'adhérer à la Caisse des Français à l'Etranger (CFE).

Lors de votre séjour en France :

  • Si vous n'avez pas adhéré à la CFE : utiliser votre carte Vitale ou adressez vos feuilles de soins à la Camieg ;
  • si vous êtes adhérent à la CFE : utilisez votre carte Vitale ou adressez vos feuilles de soins pour règlement à :

CPAM d'Indre-et-Loire
Centre de paiement 204/2 - Le Champ-Girault
Rue Edouard-Vaillant - 37 035 Tours Cedex

 Depuis le 1er janvier 2016, les membres de la famille du pensionné ne peuvent plus bénéficier de la prise en charge de leurs frais de santé en cas de séjour temporaire en France.

Vous reprenez une activité...

Une reprise d’activité hors IEG peut entraîner une affiliation à un autre régime pour la part de base notamment pour la prise en charge des indemnités journalières. La Camieg assurera le complément des prestations maladie (part complémentaire).

Si vous êtes dans l’une de ces situations, vous devez impérativement en informer la Camieg.

... ou vos informations personnelles changent

Vous déménagez, changez de banque, etc. Afin que votre dossier soit tenu à jour, informez la Camieg de tout changement de situation vous concernant ou concernant l’un de vos ayants droit.

Vous souhaitez avoir une couverture santé supplémentaire

Ensuite vous pouvez choisir de souscrire un contrat de surcomplémentaire auprès d’un assureur, d'une mutuelle, d'une institution de prévoyance, notamment pour obtenir la prise en charge du forfait journalier, de la chambre particulière et du lit accompagnant. 

Les activités sociales proposent, par exemple, un contrat facultatif appelé CSM-R.

Au quotidien, simplifiez-vous la vie avec le compte ameli !

Créez votre compte Ameli pour effectuer vos démarches en ligne 

Vous êtes couvert pour la part de base et la part complémentaire par la Camieg, vous pouvez créer votre compte personnel. Simple, rapide et gratuit, votre compte Ameli vous permet de connaître vos remboursements en temps réel (pour vous-même et vos ayants droit) et de bénéficier de plusieurs services en ligne :

  • vous imprimez chez vous votre attestation de droits ;
  • vous demandez votre carte européenne d’assurance maladie ;
  • vous suivez la délivrance de votre carte Vitale ;
  • vous posez une question à la Camieg etc.

Même après avoir ouvert votre compte personnel, vous continuez de recevoir vos décomptes papier.

Pour en savoir plus et/ou créer votre compte, consultez notre page dédiée.

 

Utilisez votre carte Vitale pour être plus vite remboursé

En ayant votre carte Vitale sur vous à chaque consultation, vous permettez à votre médecin de réaliser une feuille de soins électronique et votre remboursement sera ainsi plus vite versé

De plus, couvert pour la part de base et la part complémentaire par la Camieg, votre carte Vitale atteste de l’intégralité de vos droits et vous sert de justificatif auprès des professionnels de santé. Dans la majorité des cas, vous n’avez pas besoin d’attestation. Seuls les bénéficiaires couverts pour la part complémentaire uniquement reçoivent, chaque fin d’année, une attestation papier Camieg.

 En début d’année et à chaque changement de situation (changement d’adresse, passage en ALD etc.), pensez à mettre votre carte Vitale à jour pour une prise en charge en continu et conforme à vos droits. Des appareils de mise à jour sont disponibles dans les pharmacies, les établissements de santé, les antennes Camieg et les caisses primaires d’Assurance Maladie.

Prenez soin de votre santé !

Préserver longtemps votre qualité de vie

La santé est un bien qu’il faut savoir protéger à tous les âges de la vie. 

La Camieg vous permet de bénéficier des campagnes nationales de l’assurance maladie (dépistage du cancer du sein, du cancer colorectal, vaccination antigrippe etc.). Ses équipes de prévention vous proposent également de participer à des animations de proximité (ateliers, conférences, débats etc.) sur différents thèmes : prévention des chutes, mémoire, nutrition et activités physique, lutte contre les cancers, maladies chroniques…

Renseignez-vous auprès de votre antenne ou consultez la rubrique Antennes.

 

"Bien vieillir" avec la Camieg

Parmi les thématiques des actions de prévention, le "Bien vieillir" est particulièrement traité. L’approche est globale et tient compte des mécanismes du vieillissement (physiologique et psychologique) afin de mettre en avant les facteurs propres à préserver votre capital santé à chaque étape de votre vie.

Quels bénéfices et comment adopter une alimentation équilibrée ? Pourquoi pratiquer une activité physique régulière, entretenir sa mémoire ou son équilibre ? Pour connaître les initiatives menées près de chez vous qui vous aideront à répondre à ces questions, renseignez-vous auprès de votre antenne Camieg.

Une question ? Besoin d'aide ?

Comment signaler à la Camieg un changement d’adresse, où envoyer vos documents, comment obtenir une attestation de droits ou un formulaire ? Consultez la rubrique "Demandes et infos pratiques" qui recense et explicite en quelques lignes les démarches le plus souvent faites par nos assurés.

Le compte ameli vous rend de nombreux services et vous permet de réaliser des démarches en ligne, pensez-y ! Pour tout savoir avant de le créer, rendez-vous sur la page Mon compte.

Contacter la Camieg
Retrouvez tous les moyens de contact sur la page Contactez-nous : par téléphone, via votre compte Ameli, en rencontrant un conseiller Camieg ou par courrier.